BLOG & ACTUALITÉS

CE QUI NOUS MOTIVE C'EST DE DÉVELOPPER DES SOLUTIONS NUMÉRIQUES ROBUSTES ET AGILES
QUI RÉPONDENT AUX BESOINS DE NOS CLIENTS.

En France, un peu plus 180 000 personnes vivent avec une surdité complète (environ 0.3 % de la population totale). Par ailleurs, plus de 7 millions de personnes reconnaissent avoir au moins une déficience auditive. Dans le monde, ce sont plus de 360 millions de personnes qui sont concernées. La langue des signes reste un excellent moyen de communiquer pour les plus touchées. Malheureusement, beaucoup de la maîtrisent pas. Pour pallier ce problème, un jeune kenyan de 25 ans a imaginé une paire de gants capables de retranscrire les mouvements des mains en sons parfaitement audibles.

Ma nièce porte aujourd’hui les gants. (..) Et je suis capable de comprendre ce qu’elle dit”

Ces gants ont pour objectif de combattre la stigmatisation associée à la surdité et à un trouble de la parole“, explique Roy Allela, à l’origine de l’innovation. “Si les gants ont l’air cool, chaque enfant voudra savoir pourquoi vous les portez”. Le jeune homme explique avoir été inspiré par sa nièce malentendante. “Ma nièce porte aujourd’hui les gants, les associe à son téléphone ou au mien, puis commence à parler. Et je suis capable de comprendre ce qu’elle dit“, explique-t-il au Guardian.

Effectivement, vous aurez besoin d’un smartphone pour les utiliser. Si ce n’est pour l’heure qu’un prototype, voilà comment ça fonctionne : les gants nommés Sign-IO reconnaissent les mouvements de vos mains grâce à des capteurs de flexionsinstallés à l’intérieur. Puis ils transmettent ces données à une application smartphone sur Android où elles sont ensuite vocalisées. L’application permet par ailleurs à l’utilisateur de définir la langue, le sexe et le ton de la voix.

Des millions d’enfants concernés

Quant au “style”, Roy Allela, diplômé en technologie et instrumentation des microprocesseurs de l’Université de Nairobi, compte laisser le choix. “Le plus important est peut-être que les gants peuvent être définis dans le style souhaité par l’utilisateur, qu’il s’agisse d’un gant de princesse ou d’un gant Spiderman“, dit-il. Son principal objectif est aujourd’hui de pouvoir fournir des paires de gants dans chaque école spécialisée du Kenya. À terme, il espère pouvoir aider les 34 millions d’enfants dans le monde souffrant de surdité.

On note par ailleurs que ce prototype a récemment remporté le premier prix décerné par l’American Society of Mechanical Engineers (ASME), la plus grande organisation d’ingénieurs en mécanique du monde.

Source

Reply comment